Fangirl, de Rainbow Rowell

1428026872053

La couverture du livre, image tirée du site officiel de Rainbow Rowell

Données techniques

Fangirl est un roman de Rainbow Rowell, d’un peu plus de 400 pages, sorti le 10 septembre 2013 aux Etats-Unis.

Il a été traduit en français par Cédric Degottex.

 

Résumé

Cather – ou plutôt Cath – est fan de Simon Snow, comme à peu près tout le monde. Mais Cath ne se contente pas d’être une fan  »passive » : elle et sa soeur jumelle, Wren, sont des auteurs de fanfiction. Elles réécrivent la vie de leurs personnages préférés.

Cependant, un événement majeur va venir bouleverser leur routine de fans. L’entrée au college.

Suite au refus de Wren de partager une chambre avec elle, Cath se retrouve seule avec son anxiété face à ce nouveau monde effrayant. Sa colocataire semble la détester, sa professeure d’écriture remet tous ses points de vue en cause, son père, fragile et seul dans leur maison vide, l’inquiète.

Est-elle vraiment capable de franchir cette étape, sans sa soeur jumelle, sa meilleure amie, à ses côtés ? Comment va-t-elle faire face à tous ces obstacles, aux découvertes, aux déceptions et aux challenges qui l’attendent ?

Mon avis

C’est la troisième fois que je lisais ce livre.

Une première fois il y a quelques mois en arrière. Puis une deuxième juste après l’avoir fini, pour retrouver certains points et certaines citations qui m’avaient parlé et touchée. Et ce weekend, j’ai décidé que le reprendre en main était une bonne idée, étant donné que j’ai commandé Carry On, qui est en quelque sorte lié à ce roman.

Lire un livre deux fois d’affilée, c’est plutôt rare pour moi. À vrai dire, la dernière fois devait être pour le dernier tome d’Harry Potter… C’est dire le niveau.

Vous l’aurez donc compris, j’ai adoré ce livre. Pour une raison toute simple : Cath, c’est moi. Ou presque. Son anxiété sociale est la mienne – j’ai été totalement incapable de mettre les pieds dans ma cantine universitaire avant qu’on ne m’y traîne de force. Ses fanfictions ressemblent fort à celles que j’ai déjà écrites et son enthousiasme dès qu’elle aborde le thème de Simon Snow me rappelle très fortement mon propre enthousiasme dès que j’entends les mots magiques ‘‘Harry Potter’’.

Je suis sûre que Cath a parlé à beaucoup de monde et que c’est pour ça que ce livre a tellement bien marché, particulièrement chez les jeunes (mais pas que !).

Souvent, ce que je reproche aux livres YA abordant le sujet de l’entrée à l’université, c’est d’être un peu trop focalisés sur le côté romance et en oublier le côté stress et nouveautés négatives qu’apporte un tel changement. Je reviendrai sur ce point dans ‘’ce que je lui reproche’’, mais ce livre évite majoritairement cette erreur. Certes, la romance prend une grande partie du livre, mais essentiellement dans sa deuxième moitié. La première est plus consacrée au stress quotidien et aux bouleversements de la routine.

De plus, l’histoire n’est pas creuse : il y a des thèmes un peu plus discrets qui jouent pourtant un rôle essentiel dans l’histoire et lui évitent de tourner à la romance sans fond. Entre autres, l’alcoolisme, le manque d’un parent ou la fragilité mentale.

Finalement, l’humour et le style si particuliers de Rainbow Rowell, que l’on retrouve également dans Eleanor and Park est présent, et toujours rafraîchissant et bienvenu. Le style n’est pas prise de tête, ça se lit très facilement et il y a juste ce qu’il faut de suspense et de rebondissements sans que cela ne devienne de trop.

Tous ces éléments font que ce livre a une intrigue qui roule parfaitement et qui nous donne envie de lire ‘‘juste un chapitre de plus’’ pour savourer encore un peu l’humour de Rainbow Rowell, la maladresse de Cath, l’ironie de Reagan, la mignonnitude (si, si, c’est un mot !) de Levi et l’émotion que procure la relation des jumelles.

Ce que je lui reproche

Deux choses…

La première est presque un peu anecdotique. Tout fan de Harry Potter se rendra assez rapidement compte du parallèle important entre l’univers de Simon Snow et celui du célèbre petit sorcier à lunettes. Ce n’est pas un problème en soi, loin de là, ça permet au lecteur de mieux comprendre l’engouement pour cet univers imaginaire. Par contre, on se perd au bout d’un moment : est-on dans un univers légèrement alternatif où Harry Potter n’a jamais été écrit et a été remplacé par les aventures de Simon Snow ?

Tout pousse à le croire, sauf le moment fatidique où Levi mentionneque d’imaginer Baz et Simon en couple était comme d’imaginer Harry Potter gay.

Donc, il existe ! Je vous le disais, c’est un peu anecdotique, mais ce passage m’a déstabilisée. Faire une seule référence minime était soit trop, soit trop peu…

La deuxième est un petit peu plus importante.Comme je vous l’expliquais, j’aime le fait que la romance ne soit pas trop présente, surtout dans la première moitié. Cela se gâche un peu dans la seconde partie : LE garçon entre vraiment en scène et passe au premier plan. On n’oublie pas vraiment l’anxiété de Cath – il y a toujours des références régulières – mais on la voit moins. Alors certes, on pourrait dire que c’est parce que l’amour guérit toutes les blessures, etc, etc, mais cela m’a quelque peu gênée. J’aurais aimé voir un peu plus le développement personnel de Cath et un peu moins de scènes romantiques (que j’ai malgré tout appréciées, cependant).

Note

Je lui donne un 9/10

Ça peut sembler faible par rapport aux louanges que je lui ai accordées, mais certains petits éléments m’ont un peu dérangée et empêchée de monter encore la note.

Niveau de difficulté de lecture en version originale

Je dirais 2/5.

La majorité du livre est facile à comprendre : c’est du YA donc le vocabulaire n’est pas trop spécialisé et l’univers dans lequel se déroule l’histoire est le nôtre.

Les seuls passages qui peuvent poser problème sont les ‘‘extraits’’ de Simon Snow ou des fanfictions écrites par Cath, termes spécifiques au monde magique obligent. Néanmoins, ce ne sont que de courts passages et avec un peu de pratique (et un dictionnaire), la compréhension est facile !

La citation

Honnêtement, tellement de citations m’ont plu dans ce livre qu’il a été difficile de n’en choisir qu’une. J’ai fini par me décider pour une des plus connues, simplement parce que, une fois de plus, elle exprime exactement ce que je pense.

‘’I don’t trust anybody. Not anybody. And the more that I care about someone, the more sure I am they’re going to get tired of me and take off.’’

C’est beau, non ? Et quelle personne manquant de confiance en soi n’a jamais eu cette impression ?

Le passage (possibles spoilers !)

Une fois de plus, c’était compliqué. En général, c’était plus tout un chapitre (voire tout un livre…) qui m’a plu.

J’ai néanmoins opté pour une des scènes finales, celle où tout ce petit monde se réunit dans une librairie pour la sortie tant attendue du dernier tome des aventures de Simon. C’est écrit très simplement, et le passage est plutôt court, mais c’est un très beau moment !

Une adaptation cinématographique ? Une suite ?

D’après Rainbow Rowell elle-même, il n’est pour le moment pas question d’une adaptation cinématographique pour Fangirl.

Côté suite, oui et non ! Toujours d’après Rainbow Rowell, une suite ‘‘officielle’’ pour Fangirl n’est pas prévue. Par contre, Cath et son copain font une apparition dans Landline.

Et puis, évidemment, il y a Carry On, pour tous ceux qui voulaient en savoir plus sur Simon et Baz. Il fait partie de mes commandes livresques du mois, et je dois dire que je me réjouis vraiment de voir ce que ça va être. J’ai pour le moment plus ou moins réussi à garder du suspense sur le contenu… Wait and See d’ici quelques jours !

Le relirais-je ? 

Dans l’immédiat, non.

Dans les mois/années qui suivent… Sûrement que oui ! J’ai l’impression que Fangirl fait partie de ces livres qui traîneront toujours dans un coin de mon esprit et qui sortiront de ma bibliothèque lorsque j’aurai envie de lire une valeur sûre.

Le fanart

J’aime beaucoup ce fanart réalisé par candy8496 !

http://www.deviantart.com/art/Fangirl-442798869

Une très belle illustration de très beaux personnages…

6 réflexions sur “Fangirl, de Rainbow Rowell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s