Tu Me Manques, d’Harlan Coben

image1-2

Couverture de Tu Me Manques, aux éditions Pocket.

Données techniques

Missing You est un roman policier d’Harlan Coben sorti en 2014. Il a été traduit en français par Roxane Azimi, sous le titre du Tu Me Manques. Mon exemplaire, sorti aux éditions Pocket, fait un peu moins de 500 pages.

 

Résumé

Kat Donovan est une jeune policière new-yorkaise. Bien qu’elle soit intelligente et mignonne, elle reste célibataire, une situation à laquelle Stacy, sa meilleure amie, décide de remédier en l’inscrivant sur un site de rencontres. Sauf que les conséquences ne seront pas celles attendues : Kat va tomber sur le profil de Jeff, son ex qu’elle n’arrive pas à oublier, et un passé compliqué va refaire son apparition. Pour ne rien arranger, Brandon, un adolescent, va la contacter pour lui demander de retrouver sa mère, mystérieusement disparue…

 

Note

7/10 !

Ce n’est pas un coup de coeur, ni un livre dans le haut du panier de mes lectures préférées, mais j’y ai trouvé ce que j’en attendais : des personnages sympathiques et attachants, une intrigue intéressante et avec un peu de suspens. En bref, un petit policier pas trop prise de tête, une lecture facile et agréable. C’est définitivement un auteur que j’apprécie.

Mon avis

Aaaah, Harlan Coben… Un auteur que j’ai découvert grâce à ma mère, qui m’a prêté un de ses livres il y a quelques années de cela. Quand, il y a quelques jours, elle m’en a proposé un nouveau, j’ai très peu hésité… Malgré que ce soit une traduction ! Ce que j’aime beaucoup chez Harlan Coben, c’est les intrigues toujours claires sans être trop basiques et ses personnages qui ont une vraie personnalité. Au-delà de ça, je n’en attends pas trop au niveau de l’originalité, il utilise toujours les mêmes ingrédients, le déroulement de ses histoires est toujours plus ou moins le même. En bref, quand je lis du Coben, je sais à quoi m’attendre, mais ce n’est pas un problème, parce que j’aime ça… Du moins de temps en temps !

Côté personnages, ils sont à la hauteur de mes attentes. Kat est attachante de par son côté de femme qui se doit d’être forte dans un univers essentiellement masculin – elle est policière – mais qui, malgré tout, est fragilisée au fond d’elle-même par l’assassinat de son père, non résolu, et sa rupture d’avec Jeff, qui date pourtant d’une vingtaine d’années. Brandon, l’ado, est touchant pour l’inquiétude qu’il a pour sa maman et les efforts qu’il emploie pour la retrouver. Les « méchants » de l’histoire sont crédibles, malgré l’univers très sordide dans lequel ils se trouvent (qui est d’ailleurs très bien amené, on se demande au départ de quoi il pourrait bien s’agir et les indices sont révélés petit à petit, jusqu’à ce que, finalement, on nous fasse une description complète de la magouille) et, en plus, y a un chien ! Probablement mon personnage préféré, parce que bon, un chien, quoi. Le seul personnage que j’ai trouvé un peu trop creux et flou était Aqua, le/la professeur(e) de yoga travesti. On ne la voyait qu’à intervalles irréguliers et j’aurais apprécié un petit peu plus de constance et de détails sur son caractère. Sans parler du fait que l’auteur s’est un peu embrouillé (volontairement ou non ?) dans les pronoms quand il en parlait.

Pour l’intrigue, j’ai bien aimé le côté un peu plus «sophistiqué» du problème, qui s’éloigne du simple policier basique. En plus de l’intrigue principale, avec ces personnes qui disparaissent mystérieusement, on a l’affaire du meurtre du père de Kat, qui m’a un peu laissée perplexe. La raison ? J’avais deviné après une cinquantaine de pages qui était le vrai meurtrier. C’est difficile d’épiloguer sur ça sans spoiler majeur (la révélation est le « plot twist » de fin, dans le tout dernier chapitre), mais je me suis demandé si c’était volontaire de la part de l’auteur de le laisser deviner à ses lecteurs alors que Kat, trop investie émotionnellement, se voile totalement la face. Mystère… Pour en revenir à l’intrigue principale, je le disais, elle est très bien amenée et plutôt réaliste, bien qu’un peu poussée à l’extrême, notamment pour le coup des boîtes sous terre dans lesquelles sont enfermées les captifs (boîte qui m’auront donnée des sueurs froides, claustrophobes s’abstenir…). J’ai par contre senti l’auteur un peu perdu dès qu’il parlait du domaine des travestis, simple impression ou vérité, je ne sais pas… La fin est par contre bien écrite, avec suffisamment d’action pour tenir le lecteur en haleine, et pas trop pour ne pas que cela devienne totalement fantasque.

En bref, c’est du Harlan Coben comme je les aime, facile à lire, avec assez de suspens pour éviter que l’on décroche, des personnages attachants et une intrigue intéressante. J’ai trouvé la traduction plutôt bonne (même si je n’ai pas lu la version originale pour comparer), également. J’aurais aimé un peu plus de développement et de renseignements sur le personnage d’Aqua, et je reste un petit peu perturbée d’avoir découvert la révélation finale si tôt dans le livre, mais à part ça, je ne suis pas déçue ! Un auteur que je continue d’apprécier…

La citation

En plus d’être un roman policier, Tu Me Manques comporte un peu (et je dis bien un peu) de romance. En sortent donc quelques jolies citations sur l’amour… J’ai retenu celle-ci, que j’ai trouvée assez juste :

« L’amour rend aveugle, certes, mais moins que le désir d’être aimé. »

Une adaptation cinématographique ? Une suite ? 

Les droits du livre ont été acquis par Warner Bros et RatPac Entertainment ! Une adaptation serait donc à prévoir pour les années à venir, avec, a priori, Brett Ratner aux commandes. Affaire à suivre pour les amateurs de policier…

Pas de suite par contre (du moins pour le moment), mais la bibliographie d’Harlan Coben est vraiment impressionnante, donc si vous le découvrez par ce roman, vous aurez de quoi vous mettre sous la dent pour un bon moment !

5 réflexions sur “Tu Me Manques, d’Harlan Coben

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s