Maybe Someday, de Colleen Hoover

image1-8

Maybe Someday, de Colleen Hoover.

Données techniques

Maybe Someday est un roman de Colleen Hoover sorti en 2014. Il a été traduit en français par Pauline Vidal et est récemment sorti chez Pocket (480 pages).

Résumé

Sydney est persuadé d’avoir tout ce dont elle a besoin : un petit ami parfait, une meilleure amie, un toit au-dessus de sa tête… Mais voilà que son voisin, un musicien charmant du nom de Ridge, l’informe que son petit ami la trompe avec sa meilleure amie. Soudainement tout s’écroule, et elle se retrouve hébergée chez Ridge en attendant de trouver une autre solution. Sauf que l’amour, cette chose mystérieuse, a décidé de frapper là où personne ne l’attendait vraiment…

Note

8/10 !

C’est un livre que j’ai beaucoup apprécié, et que je recommanderais chaudement à tous ceux qui aiment la romance et les livres plein d’amooooouuuur. Malheureusement pour moi, ce n’est pas mon genre préféré, même si je reconnais volontiers la qualité du roman et des personnages qu’il suit !

Mon avis

Quand on me demande quel genre de livres j’ai l’habitude de lire, je réponds toujours la même chose : de tout, sauf de la romance et des mangas ! J’ai toujours eu de la peine avec la romance, peut-être parce que j’ai lu de « mauvais » livres, peut-être simplement parce que c’est un genre qui ne me convient pas du tout. Mais voilà, le nom de Colleen Hoover revenait encore et encore sur la blogosphère et, au bout d’un moment, je me suis dit qu’il allait falloir que je tente, même si j’avais énormément d’a priori. Après tout, c’est mal de critiquer sans connaître ! Mon choix s’est porté, totalement par hasard, sur Maybe Someday.

Alors il faut tout de suite que je brise le suspens (faisons comme s’il y en avait) : Maybe Someday ne m’a pas donné une envie irrésistible de lire tous les romans du genre. Ça reste toujours des livres qui sont un poil trop « creux » à mon goût, j’ai besoin de plus d’action et/ou de plus de problématique – évidemment, ce sont mes goûts, et chacun a les siens ! Par contre, il m’a un petit peu réconciliée avec la romance, c’est déjà ça !

Dans tous les livres du genre que j’ai lus, j’ai trouvé les personnages absolument creux, voire sans cervelle (dans After  et 5o Shades par exemple, où l’héroïne principale ne m’a pas semblé briller par son intelligence). Ici, Sydney va un peu plus loin : elle prend des décisions réfléchies, elle regrette des gestes impulsifs sans pour autant s’auto-flageller pendant 150 pages, elle résiste pour ne pas blesser les autres… enfin, elle essaie en tout cas. J’ai beaucoup aimé le personnage de Ridge et son caractère, le petit plus qu’apporte son handicap (bien pratique quand il s’agit de rapprochement physique, soyons honnêtes :p ), je m’y suis beaucoup attachée et j’ai souffert pour lui à certains moments. Je suis totalement tombée amoureuse de Warren, même si, au début, j’ai franchement craint que ce soit juste le gros cliché du meilleur ami absolument lourd. Il se trouve que ce n’est pas le cas, pas totalement en tout cas, et c’est quelque chose que j’ai énormément apprécié.

Côté intrigue en elle-même, la fin est un peu prévisible, mais il y a suffisamment de rebondissements pour que ce ne soit pas qu’une accumulation de chapitres plats. Il y a beaucoup d’humour (la liste des défauts que s’échangent Ridge et Sydney m’aura bien souvent fait sourire) bien agréable à lire et jamais trop excessif. Je ne m’attendais pas à être aussi intéressée par l’histoire et de vouloir autant savoir comment tout cela finirait, mais ce fut quand même le cas : une fois commencé, j’ai eu beaucoup de peine à lâcher le bouquin, ou la liseuse en l’occurence !

Alors bon, à l’inverse de certaines personnes, ce n’est pas un livre qui m’a fait pleurer toutes les larmes de mon corps, même s’il m’a fait sourire, un petit peu souffrir, et que je suis ressortie de ma lecture contente et attendrie par les personnages. Ce n’est pas non plus un livre qui m’a fait réfléchir au sens de la vie et à la difficulté d’un handicap, même si la surdité de Ridge est bien abordée et pas (trop) clichée, la plupart du temps en tout cas. Les musiques liées au livre ne m’ont pas non plus totalement renversée, mais elles sont sympathiques à écouter et ça apporte définitivement un plus.

En bref, une lecture très sympathique, pas prise de tête, qui m’a fait comprendre que, parfois, les a priori ne sont pas totalement fondés… Et qui m’a donné envie de, peut-être un jour (ah !) lire d’autres livres de l’auteure !

Difficulté de lecture en version originale (anglais)

2/5 !

C’est une lecture que je recommanderais définitivement pour les débutants qui ont un peu de courage (le livre n’est quand même pas très court) et qui n’ont pas envie de se lancer dans des livres pour enfants. Une bonne partie du livre est constituée de SMS, donc forcément, le langage n’est pas excessivement compliqué. En plus de ça, les chapitres sont plutôt courts et l’histoire facile à suivre.

La citation 

Sydney se retrouve célibataire, sans meilleure amie et à la rue, tout ça en moins d’une heure… Autant dire que son moral n’est pas au beau fixe et qu’il y aura quelques jours où elle souffrira, ce qui causera la citation que j’ai choisie, plutôt jolie et inspirante.

« Sometimes in life, we need a few bad days in order to keep the good ones in perspective. »

Une adaptation cinématographique ? Une suite ?

Pour le moment, un film n’est pas prévu, Colleen Hoover a même dit qu’elle ne verrait pas trop comment bien retranscrire l’univers du livre à l’écran – et je suis plutôt d’accord avec elle, le fait que la plupart des dialogues se passe par écrans interposés rend l’affaire plutôt compliquée. À voir si la situation change ou non !

Pas de suite à proprement parler non plus, mais il y a un petit roman (ou une nouvelle ?) qui est lié à l’univers, Maybe Not, qui raconte l’histoire de Warren et Bridget.

Une réflexion sur “Maybe Someday, de Colleen Hoover

  1. Une touriste rêveuse dit :

    Ce roman a été un énorme coup de coeur pour moi et c’est grâce à lui que j’ai découvert la merveilleuse Colleen Hoover ! Par contre j’aurai bien aimé que Ridge rame un peu plus à la fin ! ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s