Le Passager, de Jean-Christophe Grangé

Voilà fort longtemps que je n’ai plus posté sur ce blog… La faute aux cours qui m’ont forcé à choisir des priorités parmi mes hobbys ! Mais avec ce semestre cauchemardesque qui touche à sa fin, l’envie m’est revenue de vous partager mes lectures estivales.

Lectures estivales qui font pourtant froid dans le dos, vu que je suis dans une longue période de lecture de thrillers divers et variés ! On commence avec un classique francophone du genre : Jean-Christophe Grangé.

image1

Le Passager, de Jean-Christophe Grangé, aux éditions Le Livre de Poche

 

MickeyThriller

Genres

Thriller ; Policier

Note

4 stars

Traqueur ou traqué ? Dangereux… ou en danger ? La vie de Mathias Freire bascule quand son chemin croise celui d’un de ses patients, victime d’une fuite psychologique. En d’autres mots, un homme qui s’est créé une vie de toute pièces et a tout oublié de sa vie passée. En essayant de l’aider, Mathias Freire va plonger dans une sordide histoire de meurtres psychologiques… Qui semblent le désigner comme principal suspect.

Le résumé de ce livre est très compliqué à écrire sans dévoiler une partie essentielle de l’intrigue… et le même problème se pose pour la critique. Sur trame de pertes de mémoire, nous suivons ici le psychologue Mathias Freire, qui se retrouve dans une histoire sombre dont il n’a aucun souvenir… Mais d’ailleurs, les souvenirs qu’il pense avoir sont-ils vraiment les bons ?

Aux côtés de ce psychiatre égaré, une jeune inspectrice, Anaïs Chatelet, tente de résoudre un meurtre extrêmement violent sous fond d’histoire mythologique : un SDF retrouvé mort… et avec une tête de taureau enfoncée sur son crâne, rappelant l’histoire du Minotaure. Malheureusement pour elle, ce cas la replongera dans des souvenirs d’enfance qu’elle aurait préféré oublier, et dans le sombre passé de sa famille.

Dans un thriller de cette longueur (il culmine quand même à plus de 900 pages !), ce que je recherche principalement, c’est un suspense qui dure, pour ne pas nous faire perdre tout intérêt. Pari réussi pour ce livre ? À moitié… Le rythme est bien soutenu, et l’alternance des narrateurs permet de ne pas plonger dans l’ennui, mais la conclusion est trop lente à arriver, et trop longue. Pour preuve, j’aurai un peu lu en diagonale les dernières lignes (oups, pas bien !).

L’autre bémol, c’est l’enchaînement de faits tirés par les cheveux, et la chance de Mathias Freire qui devrait vraiment jouer au loto, tellement il a (comme on dit par chez moi), « le cul bordé de nouilles ». Alors certes, les thrillers recherchent à nous captiver et à nous fasciner, mais j’apprécie tout de même un certain réalisme dans l’enchaînement des événements. Dans ce roman, il y a à mon goût trop de hasards présents uniquement pour  faire avancer l’intrigue, et qui m’ont fait grimacer.

Des thrillers que j’ai lus ces dernières semaines, ce n’est pas mon favori, pour les deux raisons citées. Les quatre étoiles que je lui ai attribuées se traduiraient plutôt en un 7/10. Néanmoins, il exploite un thème original (celui des fuites psychologiques) que l’on n’a pas l’impression d’avoir déjà lu trente fois, et a pour mérite d’avoir une conclusion à laquelle je ne m’attendais franchement pas.

À lire si vous êtes fans de complot, et que vous aimez les (longs) thrillers qui jouent plus sur le psychologique que sur le gore.

 

The Girl on the Train, de Paula Hawkins (La Fille du Train)

FullSizeRender-6

The Girl on the Train, de Paula Hawkins, aux éditions Black Swan

 

Données techniques

The Girl on the Train est un thriller de Paula Hawkins, sorti en 2015. Il a otto traduit en français par Corinne Daniellot, sous le titre La Fille du Train, et sortira en poche, aux éditions Pocket, dans quelques jours. Mon exemplaire, sorti en poche aux éditions Black Swan, fait un peu plus de 400 pages.

Résumé

Rachel prend toujours le même train, tous les jours. À chaque trajet, elle observe les mêmes maisons par la fenêtre, une en particulier : celle d’un couple qu’elle a nommé Jess et Jason. Sauf qu’un jour, « Jess » embrasse un autre homme. Et le lendemain, elle a disparu. Pour Rachel, impossible de rester en-dehors de l’affaire, elle se sent trop impliquée… Mais sait-elle vraiment à quoi elle s’expose ?

Note

6/10 !

J’attendais énormément de ce thriller best-seller et j’ai été déçue, malheureusement. Là où je pensais trouver de l’originalité et de la nouveauté, je n’ai trouvé que les éléments clés de tout thriller… Et j’ai été déçue par la fin qui n’apporte pas grand-chose. Malgré cela, ça reste une lecture sympathique, et un livre qui se finit rapidement.

Mon avis

Lire la suite

Jurassic Park, de Michael Crichton

FullSizeRender-4

Couverture de Jurassic Park, aux éditions Ballantine Books

Données techniques

Jurassic Park est un roman de Michael Crichton sorti en 1990. Il a été traduit en français, en 1992, par Patrick Berthon sous le même titre. Mon exemplaire, aux éditions Ballantine Books, fait 400 pages.

Résumé

Sur l’île isolée d’Isla Nublar, près du Costa Rica, des bruits étranges se font entendre… Une compagnie scientifique a réussi ce qui semblait être impossible : faire renaître les dinosaures. L’homme à l’origine de cette brillante idée veut être sûre qu’elle est prête à accueillir le public et invite scientifiques et petits-enfants à un week-end « test ». Malheureusement, tout ne se passera pas comme prévu, loin de là, et les premiers visiteurs se retrouveront aux prises avec des velociraptors et autres T-Rex…

Note

8/10 !

C’est un livre vraiment très sympa et intéressant à lire, même si vous avez déjà vu le film. Il tient bien en haleine et on se surprend souvent à croiser les doigts pour que les protagonistes sauvent leur peau ! Malheureusement, deux des personnages m’ont paru vraiment insupportables et c’est ce qui m’empêche de donner une note plus haute…

Mon avis

Lire la suite

Gone Girl, de Gillian Flynn (Les Apparences)

61TArxa1vTL

Couverture de Gone Girl, aux éditions Orion Books. Image tirée du site d’Amazon.

Données techniques

Gone Girl est un thriller de Gillian Flynn sorti en 2012. Il a été traduit en français sous le titre Les Apparences par Heloïse Esquié. L’exemplaire emprunté à ma bibliothèque, sorti aux éditions Phoenix Fiction, fait un peu plus de 450 pages.

 

Résumé

En apparence, le mariage de Nick et Amy est parfait. Ils s’aiment, ils rient ensemble, ils sont inséparables… Mais il faut se méfier des apparences. Lorsque, le matin de leur cinquième anniversaire, Amy disparaît soudainement de la vie de Nick, ce dernier va devoir tout faire pour prouver son innocence.

Alors, Nick : coupable ou innocent ?

Note

7/10

Avec une fin qui m’aurait totalement convaincue, je serais montée jusqu’à 9/10, voire 10. Mais, malheureusement, je suis restée frustrée et perplexe en tournant la dernière page… Malgré cela, c’est un excellent thriller, avec des personnages tour à tour attachants et terrifiants, et un rebondissement au milieu du livre auquel je ne m’attendais pas du tout : l’auteure arrive brillamment à nous manipuler pour nous faire croire ce qu’elle veut qu’on croie !

Mon avis

Lire la suite

Crash & Burn, de Lisa Gardner

510l-amY2xL

Couverture de Crash & Burn, aux éditions Headline. Image tirée du site d’Amazon.

Données techniques

Crash & Burn est un roman de Lisa Gardner sorti en 2015. Il n’est pour le moment pas disponible en français… L’exemplaire que j’ai emprunté est sorti aux éditions Headline et fait un peu moins de 400 pages.

Résumé

Quand Nicky Frank se réveille à l’hôpital, victime d’un accident de voiture, tout ce à quoi elle pense se résume en un prénom : Vero. Mais son mari, présent à ses côtés, lui assure que cette fille n’existe pas. Les policiers à la recherche vaine de Vero confirment cette affirmation. Mais alors pourquoi ne peut-elle pas se sortir cette petite fille de la tête ? Qui est vraiment Vero et pourquoi tant de mystères semblent entourer la vie de Nicky ?

Note

7.5/10 !

Ce n’est pas mon roman phare de l’année, mais c’est une très bonne surprise. J’ai été captivée par une intrigue intéressante sans être trop compliquée, des personnages crédibles, avec leurs qualités et leurs défauts, et une fin qui évite l’effet «soufflé qui retombe». Une auteure à découvrir…

Mon avis

Lire la suite